La voiture a-t-elle un avenir ?

Uncategorized

Depuis son invention au 18ème siècle, la voiture est devenue une composante élémentaire de notre vie quotidienne. Au-delà du fait qu’elle est un moyen incontournable pour se déplacer, la voiture révèle également certains aspects du caractère de son propriétaire. Cela dit, la voiture est une source importante de pollution et de problèmes de circulation dans les agglomérations. Les partisans de son usage estiment que les problèmes de pollution et de circulation routière peuvent être résolus grâce au progrès technologique. Certes, les constructeurs automobiles ont réussi ces dernières années à optimiser l’efficience des moteurs, mais cela n’a fait qu’inciter les consommateurs à acheter davantage de voitures notamment celles équipées de moteurs plus puissants et plus encombrants. De ce fait, les problèmes liés à l’utilisation de la voiture ne font que s’aggraver surtout en milieu urbain. Pour faire face à ces problèmes, les constructeurs automobiles, les gouvernants, et les grandes villes commencent à développer de nouvelle alternatives plus écologiques.

Abandon du Diesel

Le Diesel était jusqu’il y a peu le carburant préféré des automobilistes français. Cela dit, après de nombreux scandales , on constate une baisse importante des ventes des véhicules Diesel. En France, la part de marché de ces véhicules qui atteignait 67 % en 2013 est passée à 47 % en 2017. La chute se poursuit en 2018 et on estime que le Diesel représentera moins de 40 % des ventes à la fin de l’année. Alarmés par cette chute libre des ventes, les constructeurs automobiles envisagent de développer de nouvelles alternatives notamment les véhicules hybrides animés par un mécanisme d’entraînement combinant un moteur essence et un moteur électrique. Est-ce alors la fin du diesel ? Au Salon de l’automobile qui s’est tenu récemment à Genève, Toyota a annoncé l’arrêt de vente de ses modèles Diesel en Europe à partir de la fin de l’année 2018. Volvo envisage également d’arrêter la production de moteurs Diesel à partir de 2019. A paris, le nouveau Plan Climat Air Énergie territorial vise la fin des moteurs Diesel en 2024 et des moteurs à essence en 2030.

De nouvelles solutions de mobilité

Heureusement, il nous reste nos bons vieux moyens de transport tels que le train, l’avion et à plus petit coût, la bicyclette ! Elle ne disparaîtra pas de sitôt et on voit même la bicyclette électrique qui commence à se développer un peu partout en France. Franchement, l’idée est très intéressante ! Les voitures se vendait jusqu’il y a peu comme des petits pains ou des chaussures ! Mais à présent, on trouve des modèles électriques dans tous les segments de vente, de la petite citadine jusqu’à la berline de luxe. Même des constructeurs comme BMW et Mercedes-Benz misent sur la voiture électrique pour booster leurs ventes. Et de nouvelles solutions de mobilité émergent de partout dans le monde. Aux États-Unis par exemple, le milliardaire américain Elon Musk continue de développer son projet « Hyperloop » visant à transporter les voyageurs et les marchandises à travers des tubes spécifiques à une vitesse dépassant 1000 Km/h ! Quelle sera la voiture de demain ? Bonne question !