Le choix des bons pneumatiques de motos

Uncategorized

Les pneus des motos doivent résoudre la quadrature du cercle : il faut qu’ils soient performants sur tous types de supports sur lesquels la moto est amenée à se déplacer. Ils doivent offrir une adhérence fiable et pérenne sur un large éventail de surfaces, tout en ayant une bonne longévité et en préservant l’agrément de conduite quel que soit le type de motos et de terrains.

Les besoins de performance d’une moto font que le choix des pneus est primordial. Une perte d’adhérence en moto, c’est presque toujours une chute dont les conséquences peuvent être plus que graves.

En réalité, aucun type de pneu moto ne sera idéal dans toutes les conditions. Il s’agit donc de définir précisément vos attentes pour équiper votre moto. Le choix ne sera pas identique pour tous les motards même s’ils possèdent la même monture.

En effet, un motard qui roule tous les jours en ville n’a pas les mêmes besoins qu’un motard qui roule le week-end par temps sec ou que celui qui roule hors des sentiers battus ou encore sur l’autoroute.

Il va sans dire que l’on ne choisira pas non plus les mêmes pneumatiques pour une KTM Adventure que pour une BMW G5. Il faut s’attarder un peu sur la conception des pneumatiques afin de bien comprendre les enjeux.

Par temps sec et pour la meilleure performance, le pneu moto slick est l’idéal. Il offre la plus grande surface de contact avec le sol car il n’a aucun motif. Tout ira bien si la route est exempte de poussière et d’humidité. C’est pour cela que ces pneus sont bons pour la compétition.

Le pneu standard offrira donc des motifs plus ou moins profonds et plus ou moins nombreux, découpés dans la bande de roulement. L’objectif de ces reliefs ou de ces lamelles est d’évacuer l’eau et la boue de la bande de contact.

De manière générale, plus la bande de roulement possède de reliefs, plus elle sera efficace pour évacuer l’eau et la boue et donc améliorera considérablement l’adhérence par temps de pluie mais bien sûr au détriment de l’adhérence par temps sec car la surface de contact est sérieusement diminuée.

Le pneu tout-terrain est le stade ultime au niveau des reliefs et l’opposé exact du pneu slick. Le but de ces pneus est de creuser le terrain pour chercher de l’adhérence sous la couche de boue ou de terre meuble. Les reliefs sur ce type de pneus sont quasiment des crampons qui permettront de trouver le maximum d’adhérence tout en évacuant le plus de boue et de terre possible afin de garder le pneu « propre ». Cependant, même parmi ce type de pneus, il existe des distinctions. Certains sont plus efficaces sur le sable, sur la boue ou sur la neige, mais aucun d’entre eux n’est efficace sur la route.

En conclusion, le choix du pneu se fait en fonction du type de moto, de la vitesse, des conditions climatiques et de l’usage. L’idéal étant d’avoir un jeu de pneus pour l’été, un jeu « toutes saisons » et un jeu de pneus pour l’hiver.